Marseillan                                           
Un goûter devenu vital pour des enfants malgaches

Un goûter devenu vital pour des enfants malgaches
                                                                                     


                                       Un goûter pour Mada est une association agathoise qui a pris son envol en 2003. Les responsables ont commencé par demander aux enfants d’ici, de partager un goûter avec les enfants de Madagascar.


Petit à petit, ces goûters se sont transformés en véritable repas, avec l’ouverture d’une cantine dans deux écoles sur les trois que l’association soutient. Aujourd’hui, les trois écoles de Tana, Tamatave et Marohady (région de Fianarantsoa) ont encore besoin de la générosité de nos concitoyens et c’est pour cette noble cause, qu’une soirée caritative s’est déroulée vendredi 27 Septembre, dans les locaux de Noilly Prat à Marseillan.


La tâche est rude, car c’est 1400 repas par jour que ces écoles ont besoin. Il faut savoir que 30€ suffisent pour permettre à un enfant de manger une fois par jour à sa faim et ce pendant un an. L’opération menée par Marie-Christine Fabre De Roussac a été un véritable succès. Les invités ont été accueillis à Noilly Prat par le verre de l’amitié et ont ensuite pu consommer des assiettes dégustations proposé à la vente, arrosées avec modération de vins rouges, blancs et rosés du terroir ou de cocktails à base de Noilly .


 C’est une soirée agréable que les convives ont passé dans les chais, ou au bar dégustation ou bien encore dans la cour intérieure de cette vieille entreprise Marseillanaise. La vente d’objets artisanaux, des photos du photographe Michel Dumergue et les produits de dégustations, sera redistribuée pour les enfants de Madagascar. Dans son allocution, Marie-Christine Fabre de Roussac a remercié les restaurateurs, les traiteurs, la société Noilly Prat et les commerçants qui ont offert tous les produits vendus lors de cette formidable soirée.
 C’est une grande satisfaction pour l’association « Un goûter pour Mada » qui, après avoir fait le bilan œuvrera auprès des écoles concernées.


     Marc Ilari        Publié le 30 septembre 2019                                      

                                                                  Article suivant     Accueil Marseillan     Artilcle précédent     Voir toutes les vidéos