Bessan                           
Bessans et Remich sont en manque de rencontres


Jumelage:

Bessans et Remich sont en manque de rencontres
                                                                                                

Un blason en bois, regroupant la croix de Savoie et la croix d’Occitanie, a été offert à la mairie de Bessan


                                                                      La crise sanitaire actuelle a des conséquences sur l’organisation des activités associatives, ainsi que sur les déplacements. Les jumelages bessanais (Remich depuis 2003 et Bessans depuis 2017) font les frais de cette regrettable situation. Il est très difficile d’envisager la réception des amis luxembourgeois de Remich comme ceux des Bessanais de Savoie.


Si les deux comités de jumelage locaux attendent des jours meilleurs, l’été qui vient de se terminer a vu la visite d’amis, venus quelques jours en vacances dans la région. Ainsi, Martine Krier, bien connue par le comité de jumelage Bessan – Remich ou encore Roger Fiandino, élu de la Bessans en Savoie, ont été de court passage.


Une occasion de les accueillir en terres bessanaises en petit comité et dans le respect des consignes sanitaires. Un blason immortalisant les jumelages des deux Bessans (créé par Théo Portaz sur une idée de Serge Thomas) a également été offert au maire, lequel l’a placé en mairie.

 En attendant, les projets d’avenir se travaillent en cette morne période pour espérer des rencontres de grande échelle l’an prochain.  

Ville de Bessan pour la petite info locale     Publié le 08 Octobre 2020 à 9h30            Article suivant     Accueil Bessan     Article précédent